• ► Comment choisir un bon élevage ?

    Lorsqu'on cherche le chat de ses rêves, il n'est pas toujours aisé de savoir où et à qui s'adresser, surtout lorsqu'on ne connaît pas du tout le milieu félin et les règles qui le régissent. Or un mauvais choix peut être lourd de conséquences (chaton qui n'a pas les caractéristiques physiques de la race/ peu sociable/ en mauvaise santé...). Voici quelques conseils qui pourront vous guider dans votre démarche et, nous l'espérons, vous éviter certains écueils.

     

    Où s'adresser?

    Vous pouvez trouver des animaux dits de "compagnie" dans les animaleries ou les élevages, mais nous déconseillons très fortement les premiers car ils sont régis exclusivement par la loi du Profit. Dans les filières des animaleries, les animaux sont bien souvent arrachés à leur mère trop tôt, élevés dans des conditions qui ne leur permettent pas le meilleur épanouissement, et transportés de façon souvent effroyable, avec la mort à la clef pour beaucoup de ces pauvres bêtes. Les animaleries ne sont, en effet, pas toujours regardantes sur l'origine des animaux qu'ils souhaitent vendre ni sur leurs conditions d'élevage. En leur achetant un animal, vous risquez d'alimenter le trafic d'animaux et de ne pas avoir ce que vous souhaitiez : un compagnon équilibré, proche des humains et en bonne santé. De plus, vous n'obtiendrez que peu ou pas de conseils pour l'entretien et les soins à donner à l'animal que vous leur achetez. Les animaleries sont des vendeurs, et pas des spécialistes des animaux vendus, contrairement aux élevages - même si là encore un tri devra être fait.

    Vous pourrez trouver deux types d'élevage: d'un côté, les élevages dits "familiaux", professionnels ou amateurs, où les chats sont élevés dans la maison et font partie de la famille, et de l'autre les élevages professionnels avec des structures dédiées et un nombre d'animaux plus important. Dans les deux cas, il y a des élevages sérieux, des moins sérieux, voire ... à proscrire !

    La prudence doit donc être de mise, et mieux vaut prendre le temps de se renseigner avant de se lancer dans la recherche du compagnon de ses rêves. En effet, il est difficile de résister à la jolie bouille d'un chaton, mais en cas de mauvais choix de l'élevage, les conséquences peuvent être graves et sources de tristesse.

    L'achat d'un animal n'a rien à voir avec l'achat d'une voiture ou d'une machine à laver. L'affect a une large place dans le premier cas et certains vendeurs d'animaux n’hésiteront pas à manipuler vos sentiments pour parvenir à leurs fins (par exemple en vous mettant dans les bras leur chaton). Mieux vaut donc bien savoir ce vous recherchez, et faire un tri préalable avant de contacter les éleveurs et de visiter des élevages.

     

    Bien se renseigner au préalable

    Internet est une excellente source de renseignements lorsqu'on cherche un compagnon félin. La première chose à faire est de bien se renseigner sur la race de chat que l'on souhaite acheter afin de voir si le caractère et les besoins de ce chat seront en adéquation avec ce que l'on recherche et les conditions de vie que l'on pourra lui proposer.

    Les clubs de race et les sites dédiés à la race sont un bon point de départ car ils donnent beaucoup d'informations et également des listes d'élevages.  Vous pouvez aussi vous orienter vers des sites web proposants des adresses d'élevage dans toute la France, et déjà commencer à sélectionner les chatteries qui vous intéressent et à les visiter virtuellement.

    Je vous conseille d'élargir votre recherche et de ne pas vous contenter des élevages qui se trouvent proches de vous géographiquement. Mieux vaut parfois faire quelques kilomètres de plus pour trouver un bon élevage que de choisir un élevage près de chez soi à la réputation douteuse.

    Visiter des expositions félines et discuter avec les éleveurs présents sur place vous permettront aussi d'engranger un bon nombre d'informations sur votre race de chat préférée et d'étoffer votre carnet d'adresses. Vous pourrez trouver une liste des dates d'exposition sur le site du LOOF. Attention cependant à ne pas craquer pour le premier chaton venu! Il est important de poser ses questions et de visiter l'élevage avant de faire son choix. L'achat coup de cœur peut-être source de déconvenues.

    La recherche d'information via Internet est plus intéressante si on a un cœur très sensible. Cela vous permettra de garder la tête froide pour effectuer un premier tri. Le coup de cœur pourra venir ensuite...

     

    Comment faire pour trouver le "bon élevage"?

    Tout dépend de ce que vous recherchez : un éleveur possédant de grosses structures d'élevage, qui s'affiche ouvertement comme un professionnel, ou un éleveur familial, avec un petit effectif, où les chats sont en contact permanent avec les humains. Dans les deux cas, il y a des gens sérieux et d'autres pas, des vrais passionnés et des personnes qui ne cherchent que le profit.

    Vous devrez donc faire un tri et sélectionner le type d'élevage qui vous convient le mieux, en fonction de vos critères personnels.

        

    On reconnaît l'éleveur passionné au fait qu'il n'élève en général qu'une seule race, n'hésite pas à renseigner et conseiller, et se renseigne beaucoup sur les adoptants potentiels. Son souci n'est pas de vendre son chaton à tout prix mais de lui trouver la famille idéale.

    Un bon éleveur possède des objectifs d'élevage définis (l'obtention d'une couleur spécifique, de caractéristiques physiques particulières, travail sur certaines lignées ...) qu'il est capable d'expliquer et d'argumenter.

    Un bon éleveur dépiste ses chats reproducteurs pour des pathologies héréditaires présentes dans la race afin que ses chatons aient toutes les chances de vivre longtemps et en bonne santé.

    Un bon éleveur doit être à votre écoute et doit prendre le temps de répondre à toutes vos questions, même si la liste est longue.

    Un bon éleveur se reconnaît lorsqu'il vous parle : il est capable de vous parler de ses chats avec passion pendant des heures, et ce sans vous lasser.

    Un éleveur soucieux du bien-être de ses chatons ne les laissera pas partir avant leur 12e semaine. Avant 3 mois, les chatons sont fragiles car leur système immunitaire n'est pas encore complètement en place. Ils ont également besoin de rester en contact avec leur mère qui a un rôle régulateur très important. C'est elle qui leur apprend à contrôler leurs morsures et griffures et participe grandement à leur bonne socialisation. Enlever les chatons trop tôt à leur mère peut être lourd de conséquence. Or le but n'est -il pas d'avoir un chaton sociable ?

    Il faut savoir que l'identification est obligatoire en France pour toute cession d'un animal (payante ou pas). Un éleveur qui vend des chatons non identifiés agit dans l'illégalité, ce qui n'est donc pas un gage de sérieux.  

    Rappel: un chat n'est dit de race que s'il possède un pedigree LOOF; le pedigree seul vous garantit l'origine de l'animal, et il ne coûte que 35 Euros par chaton à l'éleveur. Si les chatons sont proposés sans pedigree, demandez la raison...et gare aux arnaques ! car sans le pedigree, rien ne vous garantit que votre chaton est bel est bien un Maine-Coon et vous ne pourrez vous fier qu'à la bonne foi du vendeur... au risque d'être déçu.

     

    => Quelles sont les maladies héréditaires les plus fréquentes dans la race?

    Cette dernière question pourra vraiment vous aider à savoir si l'éleveur est sérieux ou pas. Si ce dernier vous répond qu'il n'y en a pas, allez voir un autre éleveur ! Chaque race a ses maladies héréditaires; c'est en effet le lot de tout être vivant.

    Si l'éleveur vous répond que "les lignées sont testées", demandez bien ce qu'il entend par là et si les parents l'ont été. Les tests de dépistages sont coûteux, et certains éleveurs peu scrupuleux ne font pas tester leurs reproducteurs afin de réaliser des économies. Avec cette affirmation, leur seul but est de pacifier/ rassurer les adoptants potentiels en les induisant en erreur. Méfiez-vous! N'hésitez pas à demander à voir les résultats des tests de dépistages des parents si l'éleveur ne vous les présente pas spontanément. Un bon éleveur ne s'en offusquera pas; bien au contraire, il sera heureux de vous les montrer et de vous prouver son sérieux.

    Avant tout, il est important d'avoir un bon contact avec l'éleveur. S'il répond à toutes vos questions et prend le temps de vous conseiller, c'est un très bon point. Une amie m'a un jour fait la remarque qu'en achetant un chat, on achetait aussi l'éleveur. C'est on ne peut plus vrai ! Le rôle de l'éleveur est de vous conseiller et de vous guider non seulement dans le choix de votre chaton mais aussi dans toutes les étapes de la vie de votre animal. Elever est une lourde responsabilité.

     

     

      Prendre contact et visiter l'élevage

    Une fois le ou les élevage(s) sélectionné(s), il ne vous reste plus qu'à prendre contact avec l'éleveur. Pour ce faire, vous pouvez rédiger un e-mail ou appeler directement. Utilisez le moyen qui vous met le plus à l'aise. Si vous contactez un éleveur familial, il est conseillé de passer votre coup de fil en soirée ou le week-end, car ce sont des personnes qui élèvent dans le cadre de leurs loisirs et ont en général un travail à côté.

    Présentez-vous, et expliquez ce que vous recherchez. Donnez des détails sur votre environnement familial (enfants, autres animaux...) et votre mode de vie (maison ou appartement...); ce sera très apprécié de l'éleveur soucieux du placement de ses chatons. Lors d'un contact ultérieur, vous pourrez poser les questions de votre liste.

    Si tout se passe bien et que vous êtes satisfait des réponses qui vous ont été apportées, vous pourrez alors prendre rendez-vous pour visiter l'élevage.

     

       Critères d'observation lors des visites

    Lors de votre visite, il y a certaines choses que vous pouvez observer :

    • La propreté des lieux. Vous ne devez pas être rebuté par des odeurs nauséabondes. Les sols doivent être propres, tout comme les gamelles d'eau et les couchages des chats. Une bonne hygiène est indispensable car elle contribue à la bonne santé des animaux.
    • Le nombre d'animaux au sein de l'élevage. L'éleveur qui a des objectifs de sélection aura forcément plusieurs chats mais il ne doit pas non plus y avoir surpopulation.
    • L’état général des animaux : le poil doit être sec et brillant, les yeux ne doivent pas couler, les chats ne doivent pas être maigres, tousser, renifler ou montrer d'autres signes de maladie.
    • Le comportement des chats. Si les chats adultes viennent vers les visiteurs ou du moins restent dans la même pièce à les observer, c'est un bon point pour leur sociabilité.
    • La présence de chats âgés au sein de l'élevage montre que l'éleveur est avant tout passionné et amoureux de ses bêtes. Les éleveurs à vocation mercantile "se débarrassent" en général des adultes encombrants qu'ils ne peuvent utiliser en reproduction et qui coûtent chers en entretien (frais vétérinaires + nourriture).
    • Les relations qu'entretient l'éleveur avec ses animaux. Est-ce que les chats vont spontanément vers lui? Quelle est l'attitude des animaux envers leur éleveur?
    • Vous devez pouvoir voir les parents de votre futur chat, ou au moins la maman. (Parfois les éleveurs font appel à des saillies extérieures afin de diversifier et travailler leurs lignées, aussi il n'est pas toujours possible de voir le père).

     

    source : CATCOONNECTION

    « ► Des chutes et encore des chutes...► La zen attitude... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mary974
    Dimanche 17 Juillet 2011 à 20:13

    Superbe article, de très très bons conseils que je serais appliquer pour la prochaine fois !

    2
    Mercredi 20 Juillet 2011 à 18:41
    MarieV

    Même avec d'excellents conseils rien n'empêche de se faire avoir . J'en suis le parfait exemple avec mes 2 loustics ...... enfin je ne vais pas étaler cette histoire ancienne 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :